L’escalade “big wall” c’est quoi ?

Lescalade big wall est un sport extrême qui consiste à escalader une très haute falaise appelée « Big wall ». L’ascension peut prendre des jours. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette activité.

Histoire de l’escalade big wall

Le terme est utilisé pour la première fois aux Etats-Unis dans les années 1950. Elle servait à désigner les parois de la vallée de Yosemite et de deux autres falaises. Actuellement, le terme désigne également les techniques d’alpinisme utilisées pour l’escalade de la falaise. L’ascension prend généralement des jours, voire des semaines. Cependant, les progrès en matière d’équipements ont permis à de nombreux grimpeurs d’escalader certains bigd wall en une journée. Parmi les bigs wall les plus célèbres, citons :
o Le parc national de Yosemite, Zion et des Arches, aux Etats-Unis.
o L’El Trono Blanco au Mexique
o Le Troll Wall de Norvège
o Les tours de Trango du Pakistan
o Le Mont Asgard en Terre de Baffin, qui est réputé pour être l’un des plus durs sur terre.

Déroulement de l’ascension

L’escalade big wall nécessite impérativement des équipements fiables, sans le moindre signe de détérioration. Entre autres, vous devez vous munir principalement du sac de hissage et tous les accessoires qui vont avec. Chaque outil doit avoir sa place. L’organisation doit être parfaite pour ne pas oublier l’emplacement d’un objet en cas de précipitation. Il est préférable de porter plusieurs sacs à outil de 30 à 40 kg, plutôt qu’un seul à 80 kg. La progression de l’escalade se déroule de cette manière : en escalade artificielle, le grimpeur cherche des « points », pour placer le crochet, afin de progresser en longueur. Une fois le point trouvé, il faut le tester. Le grimpeur fait un transfert de poids et puis remonte sur le point. Cela va lui permettre d’adopter notamment la technique du balancier, la technique de hissage la plus simple. Pour les nuits, le grimpeur peut redescendre en rappel et remonter sur une corde fixe grâce au jumars ou le prussiks. Il est aussi possible de dormir suspendu dans des hamacs ou dans une grotte. Telle est la base de l’escalade big wall, mais il faut noter qu’il y a de nombreuses techniques d’escalade.

Quelques points à retenir

L’escalade big wall est une activité extrêmement dangereuse. Elle nécessite à la fois de la patience et de l’endurance. Une personne en mauvais état physique ne résistera jamais à l’escalade d’une falaise de 1000 mètres. Il ne faut absolument pas évoluer seul au début, car en cas d’incident, une chute de pierre par exemple, le secours sera difficile. L’entrainement est fortement recommandé, beaucoup de grimpeurs ont déjà succombé au cours de l’aventure.

Escalade sur bloc : quels sont les bénéfices physiques ?
Quel budget et quel matériel prévoir pour faire de l’escalade sur bloc ?