Quel équipement pour l’escalade de difficulté ?

Qu’est-ce que l’escalade ? C’est grimper. C’est un sport qui met à l’épreuve plusieurs qualités comme la force physique, les techniques acquises et la force mentale. Pour y arriver, il faut se munir du bon équipement, et pas n’importe lequel.

Les équipements appropriés à un grimpeur de résine

Dans cette optique, l’escalade de difficulté s’effectue sur un mur mobile, généralement en salle. Celui-ci est muni de plaques de résine, sur lesquelles des prises ont été fixées. Pour ce type d’escalade, il n’y a pas trop besoin de disposer de beaucoup de matériels. En effet, l’escalade en salle est encore « facile » et d’un brin aseptisé. De plus, la salle met déjà à disposition des cordes et des dégaines. Le grimpeur aura seulement besoin du matériel d’escalade de base. Celui-ci comprendra des chaussons, des mousquetons, des baudriers, de la magnésie et d’un système d’assurage. Dans le cas où la salle d’escalade ne comporte que des blocs, l’escalade devient encore plus simple, car il n’y aura besoin que d’une paire de chaussons d’escalade.

Les équipements utiles pour le grimpeur de falaise

Ici, le challenge devient plus élevé. Ainsi, pour réaliser son escalade de difficulté, le grimpeur devra avoir des chaussons techniques, un baudrier, un sac à magnésie comportant de la magnésie (évidemment) et un système d’assurage. En plus, il devra disposer d’une corde de 60 à 80 mètres. La longueur variera selon les étendues de voies que le grimpeur souhaite faire. Bien entendu, il aura besoin d’une douzaine de dégaines, utiles pour poser sa corde en tête. Ajoutez à tout cela des mousquetons d’assurage, les indispensables mousquetons d’équipement de relais, une longe de sécurité, sans oublier les anneaux de sangle. Il ne faut pas omettre d’emmener avec soi un bloqueur et un casque. Ce dernier protégera d’éventuelles chutes de pierres. Tout cet attirail est à mettre dans un sac, fallait-il le préciser ?

Les équipements recommandés pour un grimpeur de grandes voies

Un grimpeur de grandes voies, c’est tout simplement, un grimpeur de l’extrême. Vu qu’il pratique à fond l’escalade de difficulté, il aura besoin de plusieurs matériels, pour mener à bien son objectif, de gravir jusqu’au bout ses voies, et ce, en toute sécurité. Ainsi, il lui faudra une paire de chaussons, un baudrier, une corde à un brin de 100 à 120 mètres en deux couleurs. Cette dernière peut être substituée en une corde de deux brins de 50 à 60 mètres. Comme pour le grimpeur de falaise, il lui faut aussi une douzaine de dégaines, de l’équipement de relais, des mousquetons d’assurage, des anneaux de sangle, une longe de sécurité, un maillon rapide de réchappe, de la cordelette, un bloqueur, un casque et un système d’assurage prévu pour assurer deux personnes, le tout dans un sac de portage dorsal. Il ne faut pas oublier les réserves de nourritures et de vêtements chauds.

S’initier à l’alpinisme : combien ça coûte ?
Alpinisme rocheux, glaciaire, mixte : les différents types d’alpinisme