Alpinisme, via ferrata…

L'escalade, la folie de la grimpette au sommet

Sites d’escalade

Le sport qui grimpe, les falaises et les sites naturels

En matière d’escalade, on recense de nombreux sites propices à la pratique de ce sport. Il y a tout d’abord les falaises. Ces formations rocheuses situées le long des côtes constituent le terrain de prédilection d’une bonne partie des inconditionnels de l’escalade. D’autres sites naturels à l’instar d’anciennes carrières peuvent être des lieux adéquats pour la pratique de cette activité.

D’une manière générale un site naturel dédié à l’escalade comporte de gigantesques formations rocheuses. Peu importe leur emplacement géographique (dans une forêt, surplombant des cours d’eau…), l’essentiel est qu’elles remplissent les conditions pour grimper dans les hauteurs.

Crash pads

Ce sont des tapis ou des matelas qui font office d’amortisseurs de chute lors de la pratique d’escalade de bloc.

Mousquetons d’escalade

Ce sont des accessoires en métal où l’on insère des cordes et servant également à attacher l’escaladeur à son baudrier.

Baudriers et cordes d’escalade

Ce sont des équipements indispensables pour tout escaladeur. Les baudriers entourent le bassin et assurent un attachement sécurisé de l’escaladeur.

Chaussons d’escalade

Ce sont des chaussures adaptées à la pratique de l’escalade. Elles doivent être résistantes et favoriser une bonne accroche sur les formations rocheuses.

Les indispensables de l’escalade

Matériel et équipement d’escalade

Pour pratiquer l’escalade en toute sécurité et éviter les éventuelles chutes

Escalade : Les trois disciplines en compétition

Chaque discipline évalue les performances du grimpeur selon des critères différents. En voici des exemples.

La difficulté : grimper plus haut

Dans ce type de compétition, l’escaladeur doit atteindre la hauteur maximale possible pour être déclaré vainqueur.

Le bloc : grimper plus fort

La compétition de bloc se pratique à l‘intérieur comme à l’extérieur et se focalise sur l’aptitude du grimpeur à respecter certaines prises et mouvements lors du parcours.

La vitesse : grimper plus vite

Dans des compétitions d’escalade de vitesse, c’est ce critère qui prime. Le candidat ayant effectué le parcours dans le temps le plus court est le vainqueur.

Grimper en toute sécurité

Structures artificielles

Pour une pratique plus sécurisante de l’escalade pour adultes et enfants

Escalade à l’intérieur

L'escalade en salle, les terrains pour grimper

L’escalade en salle a permis de démocratiser la pratique de ce sport. A vrai dire, les récalcitrants évoquent souvent la peur de chuter et la dangerosité des sites de l’escalade encordée et de l’alpinisme. Avec l’avènement de l’escalade dans des salles, l’engouement des curieux est de plus en plus manifeste pour essayer ce sport. Ce dernier offre des structures artificielles pour grimper en toute sécurité.

Les structures en question sont généralement des murs imitant l’aspect de formations rocheuses. On y trouve des trous et des points d’attache métalliques pour faire des prises et évoluer comme si on le faisant le long d’une falaise ou un flanc de montagne.

La salle qui abritera des structures artificielles d’escalade (SAE) doit remplir un certain nombre de critères. La hauteur de la salle doit être supérieure à celle des structures outre la résistance des murs du bâtiment pour accueillir une structure souvent lourde. Sans oublier d’équiper la salle de tapis pour amortir les chutes.

Sites d'escalade en France : les meilleurs

Voici quelques suggestions des meilleurs sites d’escalade situées un peu partout dans l’Hexagone

Le Verdon

Buoux en Lubéron

Les Alpes de Haute Provence

Les gorges du Tarn

Les calanques de Sormiou

Céüze et Orpierre